sushigasuki.com :: sushi ga suki !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 30 janvier 2005

Catch

Le catch féminin japonais est tout aussi scénarisé que la version américaine, mais ça vaut le coup d'oeil ! Quelques morceaux choisis:
Les personnes qui sont venues me rendre visite l'année dernière reconnaitront peut-être la catcheuse en verte... hé oui, il s'agit de la serveuse de mon resto préféré !

Last Train

J'ai dejà relaté dans ce billet l'expérience des derniers trains au Japon. Voici 2 nouvelles vidéos prises vendredi dernier, à mon retour de Roppongi par un des dernier trains:
  • Vidéo 1 : les portes ont quelques difficultés a se fermer...
  • Vidéo 2 : des agents de la station aident en poussant les gens à l'intérieur des trains.

Je n'ai pas pu rentrer dans celui-là, et pour le suivant je n'ai pas trop eu le choix, vu que c'était le dernier de la nuit. Il a fallu pousser :)

Dakar

Bienvenue à Alex dans la sphère des bloggeurs, avec son blog relatant ses aventures d'expatrié français au Sénégal, dont je vous conseille la lecture.

Frequentation

Merci à mes nombreux visiteurs !

lire la suite

samedi 22 janvier 2005

Prolongations

Mon contrat va être prolongé ! Je travaillerai donc encore cette année au Japon, jusqu'au printemps 2006 ! Je suis content, je voulais rester ici encore un peu :)

mardi 11 janvier 2005

Seijin no hi

Le deuxième lundi du mois de janvier est le "Seijin no hi" ou fête de la majorité (sei = devenir, jin = une personne) qui célèbre les jeunes japonais et japonaises qui atteindront 20 ans durant l'année. A cette occasion les femmes portent leur plus beau kimono (ou en loue un, car c'est extrèmement cher) et les hommes portent un costume ou kimono sombre.
A 20 ans les japonais obtiennent le droit de voter, de boire et de fumer. Je vous laisse imaginer comment se finit la soirée pour certains...

dimanche 2 janvier 2005

Fuku Bukuro

Les premiers jours de l'an sont l'occasion pour les magasins de vendre des Fuku Bukuro, un genre de sacs surprises. Leurs valeurs vont de 1 000 yens (~7 euros) à 20 000 yens (~150 euros).
La valeur du contenu du sac vaut plus que le prix que l'on paye, mais évidemment on ne peut pas savoir ce qui se trouve à l'intérieur... Sur cette photo on peut voir la vente de Fuku Bukuro dans un magasin d'electronique de Yokohama. Certains sacs d'une valeur de 10 000 yens contiennent du materiel d'une valeur de 25 000 yens.

Prières

Les 3 premiers jours de l'an, les japonais vont prier au temple. Une caisse posée devant le temple permet d'y jeter quelques pièces de monnaie, il faut ensuite faire sonner une petite cloche en tirant sur une corde dans le but d'attirer l'attention des dieux. Après s'être excusé pour le bruit en se courbant 2 fois, on frappe 2 fois dans ses mains, puis l'on peut prier en silence.